Principe de l'ostéopathie

 

L’ostéopathe questionne directement le corps du patient, avec la seule aide de ses mains. C’est aussi seulement avec celles-ci qu’il traite l’individu.

 

« La vie, c’est le mouvement, s’il n’y a pas de mouvement, c’est la mort »

 

Ce concept de base s’appuie sur 2 affirmations, énoncées par le 1e premier ostéopathe, Andrew Taylor Still :

  • « la structure gouverne la fonction » : si les structures de maintien ont perdu leur mobilité, l’organisme ne peut fonctionner normalement.
  • « La règle de l’artère est souveraine » : toute entrave à la circulation sanguine affaiblit l’organe concerné. Celui-ci n’assure donc plus correctement sa fonction.

L'ostéopathie a pour but de favoriser la communication entre les différents organes et tissus.

 

Les motifs de consultation sont donc le besoin de corriger une défaillance structurelle, un trouble fonctionnel.

Lors d’un changement de comportement, lors d’une baisse de performance, s’il y a réticence au travail, …

Suite à un traumatisme, mais aussi, à titre préventif, au moins une fois par an !

L’ostéopathie intervient en complément de l’acte vétérinaire, elle ne s'y substitue absolument pas.

 

Il est important de travailler en synergie avec tous les acteurs de la santé animale (vétérinaires, maréchaux, dentistes équins..)



"L'ostéopathie est une science, un art et une philosophie." - Andrew TAYLOR STILL